mercredi 12 mai 2010

Une Mademoiselle O antillaise

Le Château a une fille antillaise.., c'est sûrement l'influence de sa chère et tendre Tina Tata...

Voilà un petit florilège de ce que peuvent entendre les Châtelains de la bouche de Mademoiselle O :

coupé en deux moi
Des verbes très précis : coincé pied moi. C'est b'oqué (bloqué). C'est déboité.

t'aider maman s'i pait? (vient m'aider Maman s'il te plait, en fait, elle conjugue le verbe taider!!!)
Papa, aime bien bisou O'ivia, bisou su nez, gentil papa!
tiens moi es pieds. A'ête, aime pas gui'i moi. (Tiens moi les pieds, arrête, je n'aime pas les guilis. Le rituel de massage des pieds pendant les repas commence à être légèrement pénible pour les Châtelains...)

Versé pipi aux t'alettes moi. Mademoiselle O, en fillette très autonome va sur le pot et verse elle-même dans la cuvette. Elle tient à fermer la porte, ce qui fait que les Châtelains ne font qu'entendre de gros bruits de déménagement lorsqu'elle est aux toilettes. Une fois fini, une petite de moins d'un mètre sort, toute bien rhabillée, l'air content d'elle : une bonne chose est faite. (rires intérieurs garantis)
La nuit :
Fafael? Fafael? Dors ? (en tout cas, s'il voulait dormir, c'est fichu...)
La journée :
Fafael, ti es où?
Fafael, t'aider moi?
Fafael au coin!
Fafael, suis moi...

aider papa moi
ti ous bun, où bainoire? Hey touvé moi! ai 'etouvé moi (Petit Ours Brun, elle est où sa baignoire? Je l'ai trouvée moi, je l'ai retrouvée!!!)
Bot puie moi et manteau puie(je mets mes bottes de pluies et mon manteau de pluie) a'ec capusse (avec la capuche)
veut Da-nette moi. Pas pa'tager a'ec Fafael. Cette dernière, aucun besoin de traduire, c'est l'estomac qui parle...

1 commentaire:

  1. Elle parle Créole ,formid' ,j'ado'r moin ! :-))

    RépondreSupprimer

mercredi 12 mai 2010

Une Mademoiselle O antillaise

Le Château a une fille antillaise.., c'est sûrement l'influence de sa chère et tendre Tina Tata...

Voilà un petit florilège de ce que peuvent entendre les Châtelains de la bouche de Mademoiselle O :

coupé en deux moi
Des verbes très précis : coincé pied moi. C'est b'oqué (bloqué). C'est déboité.

t'aider maman s'i pait? (vient m'aider Maman s'il te plait, en fait, elle conjugue le verbe taider!!!)
Papa, aime bien bisou O'ivia, bisou su nez, gentil papa!
tiens moi es pieds. A'ête, aime pas gui'i moi. (Tiens moi les pieds, arrête, je n'aime pas les guilis. Le rituel de massage des pieds pendant les repas commence à être légèrement pénible pour les Châtelains...)

Versé pipi aux t'alettes moi. Mademoiselle O, en fillette très autonome va sur le pot et verse elle-même dans la cuvette. Elle tient à fermer la porte, ce qui fait que les Châtelains ne font qu'entendre de gros bruits de déménagement lorsqu'elle est aux toilettes. Une fois fini, une petite de moins d'un mètre sort, toute bien rhabillée, l'air content d'elle : une bonne chose est faite. (rires intérieurs garantis)
La nuit :
Fafael? Fafael? Dors ? (en tout cas, s'il voulait dormir, c'est fichu...)
La journée :
Fafael, ti es où?
Fafael, t'aider moi?
Fafael au coin!
Fafael, suis moi...

aider papa moi
ti ous bun, où bainoire? Hey touvé moi! ai 'etouvé moi (Petit Ours Brun, elle est où sa baignoire? Je l'ai trouvée moi, je l'ai retrouvée!!!)
Bot puie moi et manteau puie(je mets mes bottes de pluies et mon manteau de pluie) a'ec capusse (avec la capuche)
veut Da-nette moi. Pas pa'tager a'ec Fafael. Cette dernière, aucun besoin de traduire, c'est l'estomac qui parle...

1 commentaire:

  1. Elle parle Créole ,formid' ,j'ado'r moin ! :-))

    RépondreSupprimer